Skip to main content

En tant que l’un des principaux constructeurs du Canada, Aecon est déterminé à susciter des changements environnementaux positifs.

 

En tant que chef de file canadien dans le domaine de la construction et du développement des infrastructures, Aecon est déterminé à favoriser des changements environnementaux positifs, notamment en appuyant la transition vers une économie carboneutre. À mesure que nous réalisons des projets complexes au Canada et à l’étranger, nous nous efforçons de mesurer et d’atténuer les impacts environnementaux de notre propre équipement, de nos installations et de nos processus.

asset-3
Travail décent et croissance économique
Industry, Innovation and Infrastructure
Industrie, innovation et infrastructure

Nous mettons l’accent sur les éléments suivants :

  • Mettre en place un système de gestion environnementale à l’échelle de l’entreprise.
  • Utiliser de manière responsable et modérée les ressources, y compris l’énergie, l’eau et les matières premières.
  • Comprendre et réduire notre contribution potentielle aux changements climatiques et évaluer nos facteurs de risque associés aux changements climatiques.
  • Réduire au minimum la production de déchets.
  • Respecter la biodiversité dans les habitats terrestres, aquatiques et marins, en particulier dans les aires protégées.

En plus de notre politique en matière de développement durable (en anglais seulement) qui énonce les cinq engagements susmentionnés, notre travail visant à améliorer notre performance environnementale est également guidé par un cadre environnemental, social et de gouvernance (ESG) et un système de gestion de l’environnement (politique environnementale, en anglais seulement) .

Changement climatique

Aecon s’est engagé à atténuer sa contribution aux changements climatiques en mesurant et en réduisant ses émissions de GES. Nous nous sommes également engagés à procéder à une évaluation et à divulguer de l’information sur les répercussions financières des changements climatiques pour notre organisation avec l’aide du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques du Conseil de stabilité financière. Pour en savoir plus, consultez l’annexe A de notre rapport sur le développement durable (en anglais seulement).

 

Gestion de nos émissions de gaz à effet de serre (GES) 

Aecon est devenue la première entreprise de construction canadienne à publier un inventaire complet de ses émissions de GES. L’inventaire a été préparé conformément au Protocole des gaz à effet de serre. Ces données nous permettent de prendre de meilleures décisions en matière d’énergie, d’établir des objectifs et de cerner les secteurs prometteurs dans lesquels déployer nos efforts de réduction des émissions. En avril 2021, Aecon a fièrement annoncé s’être fixé comme objectif d’atteindre la carboneutralité (champs d’application 1, 2 et 3) d’ici 2050, avec une cible provisoire initiale de réduction de 30 % des émissions directes de CO2 (champs d’application 1 et 2) d’ici 2030 par rapport à 2020. En  2021, Aecon a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 15 % sur douze mois sur le plan de l’intensité, et a terminé un inventaire complet des GES, qui comprend maintenant une analyse des émissions indirectes (champ d’application 3). Pour en savoir plus sur notre approche de gestion de nos émissions de GES, cliquez ici.

 

Exécution de projet responsable

Aerial View of Site

Aecon aide ses clients à respecter des normes élevées en matière de développement durable en exécutant chaque projet de façon responsable, non seulement en suivant les règles, mais en cherchant activement des façons de réduire la production de déchets, d’atténuer les dommages aux écosystèmes locaux et de répondre aux priorités et aux préoccupations de la collectivité. Notre important engagement à l’égard des principes du développement durable est non seulement conforme à nos valeurs, il permet de réduire nos coûts, renforce l’appui du public envers nos projets et aide nos clients à atteindre leurs propres objectifs dans des domaines comme la réduction des déchets et des émissions.

Donner suite à la preuve

Nos inventaires de GES ont confirmé que plus de 90 % de nos émissions des champs d’application 1 et 2 proviennent des activités de construction. Dans cette catégorie, l’équipement de construction à moteur diesel et les véhicules du parc automobile sont collectivement les plus grands émetteurs. De nombreuses initiatives décrites dans le présent rapport, comme l’optimisation de l’utilisation du parc de véhicules et la mise à l’essai pilote de l’équipement de construction électrique, solaire et alimenté au biodiesel, mettent l’accent sur ces occasions clés d’améliorer notre rendement alors que nous travaillons à atteindre nos cibles nouvellement adoptées. L’an prochain, nous visons à élargir et à peaufiner davantage nos pratiques de mesure, par exemple en approfondissant notre compréhension des émissions de champs d’application 3 dans l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement et en quantifiant plus précisément les améliorations de rendement que nous obtenons grâce à notre programme de télématique de parc de véhicules.

En route vers #30en30

En 2021, Aecon a enregistré une réduction de 6,7 % de ses émissions de gaz à effet de serre sur douze mois dans l’ensemble de ses activités, malgré une augmentation de 8 % des revenus, ce qui a entraîné une réduction de 14,5 % de l’intensité des GES. Le principal facteur à l’origine de ces réductions était une diminution de 16 % de la consommation de diesel, en grande partie liée aux différents types de travail en 2021 par rapport à 2020. Cela est conforme à notre compréhension du profil d’émissions d’Aecon, c’est-à-dire que nos émissions de champs d’application 1 dépendent de plusieurs variables, notamment le type de travail, la phase du projet, l’équipement utilisé, le type de carburant consommé et la proportion sous-traitée. Tous ces facteurs fluctueront dans le cours normal des choses d’une année à l’autre. Bien que ces variables puissent entraîner une augmentation des émissions certaines années et une diminution dans d’autres, à long terme, nous prévoyons voir émerger une tendance conforme à notre objectif d’atteindre une réduction de 30 % d’ici 2030.